Royaume Maroc

Voyage, cuisine, artisanat marocain et babouche

Royaume Maroc

Voyage, cuisine, artisanat marocain et babouche

juin

19

Du besoin d’un grand-angle

POSTED BY IN Non classé

No Comments

Du besoin d’un grand-angle       

Lorsque vous photographiez un paysage, vous êtes souvent déçu de ne pas retrouver sur vos photos la superbe vue que vous aviez pu apprécier de vos propres yeux. Il est très difficile de reproduire en 2D ce que nous voyons dans un espace tridimensionnel. Pour cette raison, je conseille ces deux choses : ‘ N’essayez pas de photographier la totalité du paysage. Avec un objectif zoom, saisissez une partie de la scène qui est représentative de son ensemble. Ce genre de photo a souvent plus d’impact que d`essayer de tout montrer dans un seul cliché. Celui*ci risque en effet d’attirer l`attention sur des éléments sans intérêt. Pour cette raison, je photographie généralement avec un objectif 70-200 mm, de manière à saisir une petite partie de la scène. 0 Achetez une objective ultra-grand-angle.

Pour les photos de paysages, mon objectif préfère est un zoom 12«24 mm (qui excelle également en matière d’évènements sportifs). Ie dois admettre n’utiliser que très rarement la position 24 mm, car j`emploie cet objectif lorsque je veux prendre la scène dans son ensemble. Par conséquent, j’opte pour la position 12 mm. Vous adorerez la manière dont il traite les nuages, donnant une impression de mouvement sur toute la longueur des bords        Photographiez le crépuscule Comme vous devez photographier une partie du ciel où l’on voit le soleil, abandonnez l’idée de sortir le flash interne de votre appareil photo numérique. L`astuce permettant de photographier correctement un crépuscule est des plus simples : visez juste au-dessus du soleil, mais tout en veillant à ne pas le voir dans votre viseur. Ensuite, appuyez sur le déclencheur à mi-course. Cette action permet à l’appareil de définir l’exposition sur ce qu`affiche le viseur.

A priori Exposition du crépuscule est parfaite. Toutefois, ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Maintenez toujours le déclencheur enfoncé à mi-course, puis recadrez l’image en modifient la position de l`appareil. Le fait de maintenir le déclencheur enfonce’ à mi-course verrouille l’exposition. Dès que votre cadrage vous convient, appuyez complètement sur le déclencheur pour prendre la photo.

Parfait  Choisissez des sujets évidents pour réussir vos paysages l’absence d’éléments clairement identifiables est nuisible à la qualité de vos photos de paysages. Pour une photo de paysage, il est important que vous soyez capable d’exprimer en une seule phrase ce que vous avez photographie. Le sujet de la photo sera le phare qui guide les navires, ce goéland sur les rochers, les palmiers de la plage, la cerise sur le gâteau, etc. Il faut que les personnes qui regardent votre photo sachent instantanément de quoi il s`agit même si elles ne savent pas où la photo a été prise. Lorsque vous cadrez un paysage, gardez toujours cette notion dans un coin de votre tête. Posez-vous cette simple question : «Quel est mon sujet ?›› Si la réponse ne saute pas aux yeux, recomposez votre prise de vue, c’est-à-dire cherchez des éléments évidents et parlants pour créer votre photographie. Cette attitude face aux paysages est indispensable pour réussir leur immortalisation sur pellicule, pardon, sur carte mémoire.

Photographiez pour un panoramique 

Depuis Photoshop CS3, vous pouvez, pour réaliser les prises de vue destinées à créer une photo panoramique, photographier sans trépied, régler votre appareil en mode Priorité à l’ouverture (ou tout autre mode qui vous sied), laisser la balance des blancs automatique, mais vous devez respecter une seule règle toujours essentielle : chaque image doit contenir au moins 20 % des éléments de l`image précédente. Ainsi, au moment de leur fusion, Photoshop réunira les images sans aucun raccord visible. Mais voici une astuce qui vous évitera de devoir couper le sommet des montagnes ou un élément essentiel du premier plan. Lorsque Photoshop crée un panoramique, vous êtes souvent obligé de recadrer l`image afin d`éliminer certaines zones vides.

Pour réduire l’incidence de ce recadrage, je vous conseille de photographier vos panoramiques verticalement. Dans ce cas, quand vous recadrerez votre photo, vous ne serez pas oblige de couper le sommet d`une montagne ou de magnifique reflets dans un lac. Pourquoi ? Parce qu’il y aura suffisamment d’espace au-dessus de ces éléments. Vous recadrerez dans cet espace, c’est-à-dire le ciel, conservant intacts les sommets.

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>