Royaume Maroc

Voyage, cuisine, artisanat marocain et babouche

Royaume Maroc

Voyage, cuisine, artisanat marocain et babouche

mai

14

UN NUAGE DANS LA TOURMANTE

POSTED BY IN Divers actu

No Comments

Avec quatre-vingts coup de sang provoqué par  A projets a son actif un nouveau retard impose  dans le monde entier, par la mairie de Rome à ce  l’architecte Massimiliano projet dont le nom, Nuvola  Fuksas en vu d’autres. Et (nuage en italien), laissait  pourtant, il porte son futur planer, depuis son lancement  centre des Congrès romain en 1997, une légèreté  comme une croix. «C’est trompeuse. Les travaux ont  l’expérience la plus difficile de fini par reprendre en avril  ma vie », confiait il à «La 2013, soit quatre mois après  Repubblica» en mai 2011 la date à laquelle ils auraient  fustigeant «la pesanteur de la dû s’achever. Fuksas espère  bureaucratie italienne››. Un désormais inaugurer dans un  an sa nébuleuse d’acier et de  téflon enchâssée dans un  cube de verre. Et mieux vaut  ne pas lui rappeler que l’euro,  ce quartier ou il s’arrache les  cheveux, fut lui-même  un chantier avorté. Mussolini  voulut y éditer une ville  nouvelle, vitrine de l’Italie  fasciste. Bloquée par la  Seconde Guerre mondiale,  cette «troisième Rome» ne  fut jamais terminée.

Contemporain le plus radical. Un  troisième, la Pelanda, sous-titré  «centre de production culturelle››,  offre un vaste espace pour les ex-  positions temporaires. Le reste  abrite le siège d’une école d’économie alternative, l’Ecole d’architecture et l’Ecole des beaux-arts.  Un peu plus loin, sur la voie Ostiense qui conduit à la basilique  Saint-Paul, s’élèvent la nouvelle  faculté de droit et l’étrange et très  contemporaine église de la  Sainte-Face-de-Jésus (consacrée  en 2006). Entre les deux, l’ancienne centrale électrique Mon-temartini a été réhabilitée pour  accueillir une partie des collections du Capitole. Là, le contraste  entre les turbines et les bustes de  marbre permet de saisir, d’un seul  coup d’œi1, le vertige du temps…  Tout cela, c’était avant Ia crise. Car  dans ce quartier en pleine réhabilitation, les projets s’enlisent. On  y espère une cité des Sciences,  des ponts sur le Tibre, une cite’ des  jeunes On regrette aussi l’abandon de folies architecturales,  pourtant votées, comme ce nuage  carre’ que le Hollandais Rem  Koolhaas, toujours en charge du  chantier des anciennes halles  (Mercati Generali), devait dresser.  Ostiense offre d’autres délices déroutants  La pyramide de Celsius  et sa chambre funéraire et, à son  ombre, le cimetière protestant où  reposent sous les cyprès les poètes  romantiques anglais Shelley et  Keats. A quelques pas s’élève la  colline du Testaccio, issue des  tuiles brisées que les Romains entassaient là, au 1′ » siècle. Le Testaccio est le rendez-vous nocturne  de la jeunesse branchée. Disco-  thèques et trattorias y ont creusé  leurs antres. C’est ici, et jusqu’à  l’aube, que se joue la version actuelle de -La Dolce Vita

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>